San Nicolao : l'atout montagne

Perché sur les contreforts du mont Castello d'Osani, San Nicolao y abrite ses hameaux les plus pittoresques. Un lieu idéal pour un séjour au calme ou de superbes randonnées au contact d'un patrimoine et de paysages d'exception.

San Nicolao, village de pleine nature

En quittant la mer, San Nicolao vous offre donc le grand air de la Castagniccia environnante, avec ses châtaigniers séculaires, et ça et là, aussi, les senteurs du maquis, arbousier, myrte et lentisque en tête. Autant de refuges pour la grive musicienne, le geai, ou le rouge-gorge.
D'anciens sentiers muletiers traversent au calme cette petite commune de l'Est Corse toute proche du Parc Naturel de la Corse. Il y a là de quoi faire pour les cavaliers et les marcheurs invétérés comme pour les contemplatifs qui ne manqueront ni les nombreux chemins de randonnée ni les points de vue inoubliables donnant sur la mer et la plaine orientale, à la faveur de rares jeux de lumière célestes, quand la nuit vient à tomber...

San Nicolao, et au milieu coulent des rivières...

Plus bas, l'eau des ruisseaux – Bucatoggio, Bugno et Mortete, de leurs petits noms - mêle sa musique au bruissement d'une autre végétation.
Et à la frontière entre San Nicolao et Santa Maria Poggio, c'est la cascade d'Ucelluline qui dévoile ses beautés sauvages et préservées, elles aussi à découvrir sous les soleil ou les étoiles.
Tour et pont génois, aqueduc romain, moulin... A San Nicolao, Dame Nature se trouve partout en bonne compagnie, au plus près de vieilles pierres qui donnent aussi leur âme aux maisons de schiste et de lauze (datant du 16e siècle) des hameaux de Raghja (abandonné) ou de Fano. Tout cela sur une terre qui fut autrefois aussi celle des oliviers et du lin cultivés.

Côté mer : Moriani Plage